La FRDS a été constituée pour apporter un soutien financier ponctuel aux institutions hospitalières ou cliniques publiques ou privées, ou associations, accueillant des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, en finançant de nouvelles infrastructures ou en soutenant de nouveaux projets, afin que ces institutions puissent mieux accueillir les malades, mieux les soigner, et ainsi améliorer leur qualité de vie et celle de leurs proches soignants dans le but de leur procurer une source de financement alternatif.

Tout projet dont le but est de permettre une meilleure prise en charge de ces pathologies ou d’améliorer la qualité de vie de ceux et celles qui en souffrent ou celle de leurs proches, peut lui être soumis par mail à info@frds.ch.

Les projets soutenus par la Fondation sont de l’ordre de :

  • infrastructure ;
  • acquisition de matériel ;

  • recherche, information et diffusion de la connaissance ;

  • formation, conférences et soutien aux malades et à leurs proches.

Infrastructure

Une première catégorie regroupe les projets d’infrastructure comme ceux relatifs à la construction de bâtiments rassemblant des services de psychiatrie, de consultation en neurodéveloppement, abritant les services de psychiatrie infanto-juvénile, accueillant les proches en chambres halte-répit, organisant des ateliers pour personnes souffrant de handicaps mentaux profonds ou en encore de lieux de vie pour personnes atteintes d’autisme.

MRI machine

Acquisition de matériel

Une seconde catégorie regroupe les aides consenties pour des acquisitions de matériels menées à leur demande par des institutions hospitalières ou universitaires d’état ou privées. Il s’est agi d’appareils de résonnance magnétique, de microscopes électroniques, de robot chirurgical, d’ordinateurs capables de poursuites oculaires à destination de personnes privées de la parole et à mobilité fortement réduite, de fauteuils spécialisés.

Recherche, information et diffusion de la connaissance

Les financements consacrés aux projets de recherches constituent la troisième catégorie de projets soutenus par la Fondation. Au rang de ceux-ci une action multidimensionnelle et multidisciplinaire de recherche sur la plasticité du cerveau des nouveau-nés prématurés, une pré-série de dispositifs médicaux devant aider au diagnostic ultra-précoce de la schizophrénie, une meilleure détection et compréhension du Trouble de l’Acquisition de la Coordination de l’enfant, test de dépistage précoce du Trouble du Spectre de l’Autisme, la mise en place d’un programme d’intervention et de repérage des troubles bipolaires, un dispositif digital pour la détection de la douleur chez les personnes atteintes de démence et non communicantes, de recherche translationnelle de simulation cérébrale profonde.

Formation, conférences et soutien aux malades et à leurs proches

Enfin, une dernière catégorie regroupe les projets financés par la Fondation ayant trait à la formation dans divers domaines comme la santé mentale ou la rééducation cognitive, à l’organisation par diverses associations de séjours répit aidants/aidés ou de week-ends pour les familles d’enfants ou adultes malades ou encore la création d’interventions et de représentations artistiques dans des hôpitaux.